Back to all Agenda

Les Horaces

Antonio Salieri

Tragédie lyrique en trois actes créée à Versailles le 2 décembre 1786.
Livret de Nicolas-François Guillard d’après Les Horaces de Pierre Corneille.

Opéra en version de concert

 

Recréation Mondiale – World Premiere

 

Distribution

Judith van Wanroij, Camille
Jean-Sébastien Bou
, Le vieil Horace
Cyrille Dubois, Curiace
Julien Dran, Le jeune Horace
Philippe-Nicolas Martin, L’Oracle, un Albain, Valère, un Romain
Andrew Foster-Williams, Le Grand-Prêtre, le Grand-Sacrificateur
Eugénie Lefebvre, Une suivante de Camille

 
Les Talens Lyriques
Les chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles
Christophe Rousset
, Direction et clavecin

Présentation

Après avoir triomphé sur la scène de l’Opéra de Paris avec Les Danaïdes en 1784, Salieri livre une deuxième tragédie lyrique en 1786 : Les Horaces. Le livret, de Guillard, aborde un thème maintes fois porté à la scène et qui suscita quelques chefs-d’oeuvre comme la tragédie Les Horaces de Corneille, l’opera seria Gli Orazi e i Curiazi de Métastase et Cimarosa, ou le ballet-pantomime Les Horaces et les Curiaces de Noverre. La pompe de ce sujet néoclassique convenait parfaitement à l’opéra réformé post-gluckiste : les grandes figures tragiques étaient à la mode et, d’Andromaque de Grétry au Cid de Sacchini, de nombreux opéras puisèrent alors dans le répertoire de la tragédie déclamée de Corneille, Racine et Voltaire. Tout comme il l’avait fait dans Les Danaïdes, Salieri propose dans Les Horaces un usage magistral des forces orchestrales et chorales de l’Opéra de Paris : il ponctue l’intrigue de grandes scènes de foule, de serments et de combats. Les larmes de l’héroïne Camille, déchirée entre des sentiments contradictoires, la détermination du Vieil Horace, père implacable, le combat des frères, devenus rivaux, sont autant de prétexte à des scènes dramatiques d’une grande intensité. Si l’ouvrage n’eut pas alors tout le succès attendu, c’est qu’il anticipait déjà sur le siècle suivant : vingt ans plus tard, le livret de Guillard sera d’ailleurs remis en musique par le compositeur italien Porta pour Napoléon Ier.

 

Coproduction Les Talens Lyriques, Centre de musique baroque de Versailles (CMBV). Coréalisation Château de Versailles Spectacles. Édition musicale réalisée par Nicolas Sceaux pour Les Talens Lyriques et le CMBV. Avec le soutien du Cercle des Mécènes des Talens Lyriques.

Partition éditée grâce au soutien de la Fondation d‘Entreprise Philippine de Rothschild.



Enregistrement discographique à paraître en 2017.

Events' dates

DATE TIME VENUE RESERVATIONS' INFORMATIONS
Sat 15 October 2016 19h00 Opéra Royal / Versailles / France

33 1 30 83 78 89

Tue 18 October 2016 19h00 Theater an der Wien / Vienne / Autriche

43 1 58 885

Back to all Agenda