Retour à l'Agenda

Telemann et la France

Telemann, Rameau, Leclair

Hambourg & Bruxelles
Georg Philipp Telemann (1681 – 1767)
Ouverture La Putain
Orpheus – Extraits
Ouverture Les Nations

Jean-Philippe Rameau (1683 – 1764)
Le Berger fidèle – Cantate
Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour – Suite d’orchestre

 

Berlin
Georg Philipp Telemann (1681 – 1767)
Ouverture La Putain
Ouverture Les Nations

Jean-Philippe Rameau (1683 – 1764)
Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour – Suite d’orchestre

Jean-Marie Leclair (1697-1764)
Scylla et Glaucus – Suite d’orchestre

Ann Hallenberg Mezzo-soprano (Hambourg & Bruxelles)

Les Talens Lyriques
Christophe Rousset
Direction musicale et clavecin

 

L’année 2017 célèbrera Telemann, dont elle marque le 250e anniversaire de la mort. Les Talens Lyriques accompagnés de la mezzo-soprano Ann Hallenberg font pour l’occasion une plongée en grande formation dans une sélection de pièces composées dans le goût français tant par Telemann que par Rameau, son contemporain d’outre-rhin.

C’est en 1737 que Georg Philipp Telemann arrive à Paris. Ce séjour, qui fut son unique grand voyage, marque un tournant décisif dans sa carrière. La fréquentation de la Cour et du Concert spirituel des Tuileries lui offre une renommée sans pareille, et le compositeur développa un goût pour l’esthétique française. En marche vers le style classique, les Ouvertüren de Telemann – « La Putain » et les « Nations » –, suites instrumentales aux titres évocateurs et descriptifs, combinent danses de cour à la française, tempêtes, mascarades, gasconnades et autres arlequinades. Quelques années auparavant, en 1726, Telemann avait tiré son opéra Orpheus du livret d’un auteur français, y insérant quelques airs en langue française calqués sur la musique de Lully. Deux de ces airs viendront orner le programme et faire un heureux pendant à la cantate Le Berger fidèle écrite deux ans plus tard par Rameau. 

Ces œuvres sont mises en regard avec une suite d’orchestre à la française, c’est-à-dire non pas écrite comme une œuvre indépendante, mais constituée d’un pot-pourri de pages « symphoniques » tirées d’une grande œuvre lyrique. Il s’agit ici d’une suite des Fêtes de l’Hymen et de l’Amour (1747) de Rameau, un opéra-ballet trop rarement joué, où s’exprime tout le génie de l’orchestre à la française qui inspira tant Telemann.

Bénédicte Hertz - Les Talens Lyriques

 


2017 Telemann Year

Production Les Talens Lyriques. Avec le soutien du Cercle des Mécènes.

Dates des représentations

DATE HORAIRE LIEU INFORMATIONS RÉSERVATIONS
Dim 26 novembre 2017 15h00 Laieszhalle / Hambourg / Allemagne

+49 4 035 766 666

Mer 24 janvier 2018 20h00 Berlin / Philharmonie / Allemagne

+49 3 025 488 999

Mar 24 avril 2018 20h00 Bozar / Bruxelles / Belgique

+32 2 507 82 00

Retour à l'Agenda